Dieu créa la terre

Dans le chapitre précédent, nous avons étudié la création du ciel.

Dans ce chapitre nous étudierons la création de la terre.

Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.   (Genèse 1:1)

Le ciel: monde invisible spirituel, imperceptible à nos sens.
La terre: la planète sur laquelle nous vivons, le monde visible.

L’apôtre Paul écrit :

… les réalités visibles sont passagères et les invisibles sont éternelles.   (2 Corinthiens 4:18)

Le monde visible est soumis au temps. Tout ce qui se passe dans le monde visible est temporaire.
Le monde spirituel invisible n’est pas lié au le temps. Tout ce qui se passe dans le monde invisible demeure, reste éternellement.

Schématiquement :

Ecole de la vie

 

 

 

La ligne horizontale indique la séparation entre les deux mondes :

 

Le monde spirituel invisible, le ciel où Dieu vit, Dieu (3) en tant que Père , Fils et Esprit et  les lieux célestes.

 

Le monde physique visible, la terre, où les gens vivent.

 

 

 

La terre n’était que chaos et vide. Il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme et l’Esprit de Dieu planait au-dessus de l’eau.
(Genèse 1:2)

Quand Dieu a créé la terre elle était initialement enveloppée d’obscurité et couverte d’eau.
‘Chaos et vide’ dit la Bible. En hébreu : « tohuw bohuw ».
Aussi traduit par: informe/ chaos – jachère.
Et l’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux.

Dans ce chaos, Dieu était présent par Son Esprit, l’Esprit Saint.

Le Saint-Esprit est le lien entre Dieu et le monde, entre l’invisible et le visible, entre le monde spirituel et le monde physique.
Le Saint-Esprit agit comme les yeux de Dieu ainsi que c’est écrit dans 2 Chroniques 16:9 :

En effet, l’Eternel parcourt toute la terre du regard pour soutenir ceux dont le cœur lui est attaché sans réserve.

(Remarque à propos de l’Eternel : l’hébreu mélange ici deux mots “ayin” (yeux) et “JHWH” (Jahweh), il faut donc traduire :  les yeux, les yeux de Jahweh.)

Dieu sait ce qui se passe dans ce monde. Il sait ce qui est dans chaque être humain.

Le premier jour Dieu a aussi créé la lumière.

Quand Dieu a préparé le monde comme demeure pour l’homme, la première chose qu’Il a dite :

Qu’il y ait de la lumière! et il y eut de la lumière.   (Genèse 1:3)

Il peut sembler étrange que Dieu ait créé la lumière, alors que Jean, dans sa lettre, écrit que Dieu EST lumière .  (1 Jean 1:5)
Dieu est lumière, mais Il est esprit, et Il vit dans le monde spirituel. L’ invisible n’est pas directement visible dans notre monde physique.

Quand Dieu dit : « Que la lumière soit » Il a créé le phénomène physique de la lumière.
Ainsi, Dieu devenait visible dans notre monde.
Dans les premiers jours de la création, Dieu lui-même illuminait le monde.
Il était comme la présence visible de la lumière dans ce monde, jusqu’à ce qu’Il ait créé le soleil le quatrième jour.

Le symbolisme que Dieu a placé dans le phénomène de la « lumière » est expliqué dans une étude distincte.

Dieu vit que la lumière était bonne, et il sépara la lumière des ténèbres. Dieu appela la lumière jour, et les ténèbres nuit. Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le premier jour. (Genèse 1: 4-5)

Initialement, la terre était enveloppée  d’obscurité.
Dieu a dissipé les ténèbres par sa présence. Il a déclaré qu’il y aurait une séparation entre la lumière et l’obscurité. La lumière et les ténèbres ne se mélangent pas.
La lumière dissipe les ténèbres. La lumière l’emporte sur les ténèbres.

Dieu lui-même a donné des noms à la lumière et à l’obscurité. Il appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit.

Le deuxième jour:   (Genèse 1: 6-8)
Le deuxième jour, le firmament a été créé par Dieu, et Il sépara les eaux d’en-haut et les eaux d’en bas  du firmament. Dieu appela le firmament ciel.

Le troisième jour:   (Genèse 1: 9-13)
Le troisième jour, Dieu a rassemblé les eaux pour que la partie sèche apparaisse.
Le sec, Il l’a appelé la terre, l’ensemble des eaux, Il les a appelées  les mers.
Dieu a également dit “qu’il y ait des plantes et des arbres” … et cela fut ainsi.

Le quatrième jour:   (Genèse 1:14 -19)
En ce jour-là, Dieu a créé le soleil et la lune pour éclairer la terre , afin de marquer la séparation entre le jour et la nuit, le temps et les saisons.

Depuis lors la terre, le monde visible, est éclairée par le soleil.
Le soleil est la plus grande source de lumière. Il l’a placé pour présider au jour, et il représente, pour ainsi dire, la présence de Dieu dans ce monde.

La lumière du soleil ne peut pas être éteinte.
La lumière du soleil peut être moins vive, par exemple, si le soleil est caché par un nuage.
Le soir elle disparaît complètement,  quand le soleil se couche. A ce moment la nuit commence et c’est l’obscurité.

La lune, la petite lumière, préside à la nuit.
La lune n’a pas de lumière en elle-même, elle reflète la lumière du soleil et adoucit de cette manière  l’obscurité de la terre.
Au matin le soleil se lève,  l’obscurité est automatiquement chassée par l’émergence de la nouvelle journée.

Le soleil et la lune ont, pour Dieu, une signification spirituelle profonde.
La lumière n’est pas seulement un ensemble de données physiques, mais elle a aussi une signification spirituelle.
Dans la Bible, la lumière est le symbole de la vérité, selon la volonté de Dieu.

L’apôtre Jean écrit à propos de la venue de Jésus dans notre monde :

Cette lumière était la vraie lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout être humain.   (Jean 1: 9)

Et Jésus a dit :

Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie.
(Jean 8:12)

Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde.   (Jean 9:5)

Jésus est le soleil de ce monde, l’homme est appelé à vivre dans la lumière  comme Jésus qui est dans la lumière, qui est lumière.
(D’après 1 Jean 1:7)

En effet, toute personne qui fait le mal déteste la lumière, et elle ne vient pas à la lumière pour éviter que ses actes soient dévoilés.   (Jean 3:20)

Celui qui prétend être dans la lumière tout en détestant son frère est encore dans les ténèbres. (1 Jean 2:9)

Agir, vivre en harmonie avec la volonté de Dieu, c’est marcher dans la lumière.
Celui qui n’agit pas ainsi, qui ne vit pas selon la volonté de Dieu, vit spirituellement dans l’obscurité.

Plus tard, Jésus dit à ses disciples, ses partisans.

Vous êtes la lumière du monde.   (Matthieu 5:14)

Le disciple, chaque disciple de Jésus, possède en lui la lumière de Jésus et il a pour mission de briller dans le monde grâce à cette lumière, dans ses actions et son comportement comme la lumière de la lune reflète celle du soleil.

Le cinquième jour:   (Genèse 1:20-23)
Ce jour-là, Dieu a créé tout ce qui vit dans les eaux et les mers selon leur nature, et tous les oiseaux selon leur nature.
Il a ordonné aux poissons de remplir les eaux et les mers, et aux oiseaux de se multiplier sur la terre.

Le sixième jour:   (Genèse 1: 24-31)
En ce jour Dieu ordonna à la terre, aux animaux vivants de se reproduire.
Dieu créa tous les animaux sauvages, le bétail et les animaux rampants selon leur espèce.

Dieu dit aussi :

Faisons l’homme à notre image, à notre ressemblance! Qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.   (Genèse 1:26)

Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu. Il créa l’homme (en hébreu : masculin) et la femme (en hébreu : féminin)   (Genèse 1:27)

Dieu ordonna à l’homme de se multiplier, de soumettre la terre, et dominer sur les poissons, les oiseaux, et les animaux.

La création de l’homme est abordée dans le chapitre suivant.

A la fin du sixième jour

…  il constata que c’était très bon.   (Genèse 1:31)

Le septième jour:   (Genèse 2:1-3)

Le septième jour, Dieu mit un terme à son travail de création. Il se reposa de toute son activité le septième jour. Dieu bénit le septième jour et en fit un jour saint, parce que, ce jour-là, il se reposa de toute son activité, de tout ce qu’il avait créé.

Dieu a prévu le septième jour comme le jour du sabbat dans la création.

Quand Il donnera plus tard, ‘les dix commandements’ à son peuple, Il leur ordonnera de se reposer le septième jour, après six jours de travail.( Exode 20:9 / Deutéronome 5:13)
Il n’est pas nécessaire de travailler sept jours sur sept pour assurer sa subsistance.

Dieu voit le sabbat comme saint, mis a part.
Il prévoit des compensations pour ceux qui ne travaillent que six jours, et se reposent le septième jour.

Même lorsque le peuple de Dieu, les Israélites, voyageaient à travers le désert, Il leur donna leur “pain quotidien”,  la “manne” et il avait une solution pour le septième jour.
Cela sera encore développé dans l’étude concernant, le septième jour, un jour de repos.

Cette étude se poursuivra dans : Dieu créa l’homme – Adam.

 

Télécharger cette étude en PDF:
Dieu crea la terre.