Le caractère de Satan – les mots utilisé en hébreu

Le personnage qu’est Satan se retrouve dans le mot utilisé dans l’Ancien Testament et sous deux aspects:

L’hébreu pour Satan est: « satan ».
En français ce mot est repris comme un nom propre.

Selon l’OLB « satan » est:

  • un substantif
  • à traduire par: l’adversaire, le parti adverse
  • Satan (comme nom propre)
  • dérivé du verbe: « satan »

Le verbe « satan » selon l’OLB peut être traduit comme: être un adversaire, agir comme un adversaire, résister.

Alors que je les aime, ils sont mes adversaires, mais moi, je recours à la prière.   (Psaumes 109:4)

Il m’a fait voir le grand-prêtre Josué, debout devant l’ange de l’Eternel, et Satan (satan, comme substantif) qui se tenait à sa droite pour l’accuser (satan, comme verbe).   (Zacharie 3:1)

« Satan » comme substantif, est utiliser dans 23 versets, ou, 5 fois, traduit par adversaire, comme par exemple dans:

L’Eternel fit surgir un adversaire pour Salomon: Hadad, l’Edomite, membre de la famille royale d’Edom.   (1 Rois 11:14)

Alors Abichai, fils de Tseruja, prit la parole. Il dit: «Shimeï ne doit-il pas mourir pour avoir maudit celui que l’Eternel a désigné par onction?»
Mais David dit: «Qu’ai-je affaire avec vous, fils de Tseruja, et pourquoi êtes-vous aujourd’hui mes adversaires (satan)? Devrait-on faire mourir un homme en Israël aujourd’hui? N’ai-je donc pas la certitude que je règne aujourd’hui sur Israël?»   (2 Samuel 19:22-23)

Pendant la rébellion d’Absalon, un des fils de David, Shimeï avait maudit le roi David.
Quand Absalom a été défait et David restauré dans sa dignité royale, Abichai constata que Shimeï, à cause de cette malédiction, devait être mit à mort.
David à ce moment dit en hébreu « satan », traduit comme adversaire.
Abichai peut être appelé également un calomniateur, un radoteur.

Pourquoi le roi David, appelle Abischai un « adversaire ».

Dans la joie d’avoir été confirmé dans son royaume, le roi David a décidé d’être miséricordieux et pardonne à ses ennemis immédiats. Vient Abichai avec des commérages sur Shimeï.
Suite à cela, le roi David aurait pu se détourner de ses bonnes intentions.

« Satan » dans notre langage.

Dans notre langage, le mot « satan » se présente souvent comme un nom propre.
On peut se demander si « Satan » dans les temps biblique était utilisé comme nom propre.

Il est possible que les gens dans la période de l’Ancien Testament, utilisaient  « Satan » non pas pour l’associer à un ange déchu, mais plutôt à « l’adversaire » de Dieu.

A la lecture de la Bible le mot « Satan » peut être chaque fois mieux compris si on le remplace par « l’adversaire », ce qui exprime plus clairement qui il est vraiment.

Voir aussi l’étude:  Le caractère de Satan - les mots utilisé en Grec.

 

Télécharger cette étude en PDF:
Le caractère de Satan - les mots utilisé en hébreu.